Eldar Chronicles - Chap I Part V - Le message sanglant

Écrit par Izaë. Publié dans Eldar Chronicles

YOLOOOOO ! Eldar Chronicles en hommage a Jager ! :D

 

Chap I Part IV - la carte sanglante

---

5. Le message sanglant

Après quelques temps passées coincés dans la grotte, la situation était évidente pour tous : Ils resteraient bloqué ici pour un long moment. L’endroit paraissait très calme depuis que le vent ait cessé après l’éboulement bloquant la sortie. Malgré l’absence de soleil, la grotte était très lumineuse, ce qui permit à Dryade de continuer ses recherches sur la carte sanglante.

Nevii ne se sentait pas à l’aise, il avait un sentiment d’oppression constant, sa gorge était serrée, sa respiration rapide, ses muscles tendus : il était en train de perdre son sang-froid. Izae cherchait des solutions qui pourraient permettre à lui et ses hommes de quitter cette prison de glace.
« J’aurais peut-être une idée ! » s’exclama Syra.
« - Si ton idée peut nous permettre de sortir d’ici, dis toujours ! » lui répondit Erommir.
« Et si on faisait péter la glace qui s’est effondrée ? » Dit-il fier de son idée.
« Je te rappelle que c’est à cause de tes explosifs si on se retrouve dans ce pétrin ! Tu veux faire s’effondrer le toit de la grotte et nous tuer en plus d’avoir bloquer l’entrée ? » lui répondit Arguros d’un air amicalement méprisant.
« Oui, peut-être mais…
- Pas d’explosif ! » l’interrompu Izae, « tachons de trouver une autre solution ! ».

Le temps devenait peu à peu une notion vague, étaient-ils ici depuis 30 minutes ? 2 heures ? 12 heures ? Impossible de le savoir. Ils avaient tout essayé : Nevii tenta de trouver un passage entre les blocs de glace bouchant l’entrée, Erommir s’essaya à briser la glace qui les contraignait dans cette grotte, Jager mis toute sa force et son énergie pour tenter de pousser, détruire, faire fondre l’étrange mur de glace restant intact. Aucune solution n’était concluante.

Un éclair de génie frappa dans le cerveau de Jager :
« Syra, tu as dit que tu avais vu une ombre passer en courant à travers ce mur ?
- Absolument !
- Donc peut-être qu’il faut courir pour franchir ce mur, prendre de la vitesse.
- C’est complètement con, mais ça pourrait marcher. » Répondit Izae, désespéré par la situation.
« Mais t’a pas peur de te péter la gueule contre le mur ? Je te signale que les bombes de Syra étaient inefficaces ! » Précisa Erommir
- Et puis je te rappelle que... » Syra n’eut pas le temps de finir sa phrase, que Jager commençait déjà à courir en direction du mur, tête baissé, poussant un cri venant du cœur :
« -YOLO !!! »

Quelques instants plus tard, Jager se réveillait. Sa tête était douloureuse. Tout semblait flou autour de lui, comme après une gigantesque gueule de bois. Lorsqu’il regarda en direction du mur, il vit la marque de son acte irréfléchi. En effet le mur portait à présent une marque, non pas une fêlure ou un impact, mais une trace de sang, celui de la tête de Jager, qui s’est encastrée avec force dans celui-ci.

Lorsqu’Arguros et Erommir aidèrent Jager à se remettre sur pied, ils n’en crurent pas ses yeux, le sang glissait sur le mur, non pas à cause de l’attraction terrestre, mais des lettres parfaitement lisibles étaient en train de se former sur le mur. Nevii était interloqué, il avait l’habitude de voir du sang, mais jamais il ne l’avait vu avoir une telle réaction.

Dryade se releva enfin :
« Je pense avoir trouvé la solution, il semblerait que la carte des crêtes sanglantes soit runique… en quelque sorte. Elle réagit selon le parcours de son porteur et lui donne de nouvelles indications. Le sang n’est pas imprégné dans le papier, il se déplace et forme de nouveaux chemins, de nouvelles indications. Le message est clair : Pour passer, le prix du sang doit-être versé. Peut-être que l’un d’entre nous devrait essayer, de mettre une petite goutte de sang sur ce mur ? »
Elle était tellement plongée dans l’étude de la carte qu’elle ne s’était même pas rendu compte de ce qu’il se passait. Erommir s’exclama d’un air amusé :
« C’est déjà fait, ce con de Jager à foncer tête baisser dans le mur.
- C’est pour ça qu’il a une sacré bosse sur le front ? » Répondit Dryade surprise.
« Vous vous apprêtez à vous aventurer dans un lieu où les mort même redoute d’aller. C’est ce que dis le message. » Repris Izae d’un air sérieux avant de continuer :
« Alors écoutez-moi bien, je n’ai pas l’intention de perdre l’un d’entre vous aujourd’hui, alors évitez tout type de conneries qui vous passeraient par la tête. Syra, Jager et Argu c’est compris ? »
Ils acquiescèrent, sachant qu’ils en feraient probablement une, de connerie.

Erommir s’avança, déterminé, bouclier devant en direction du mur, suivit par Nevii qui était impatient de quitter cette grotte et espérait retrouver la surface. Lorsque le pied d’Erommir toucha le mur, une sorte d’onde bleu lumineuse se forma et il traversa le mur runique.
Une fois tout le monde passé de l’autre côté, le paysage était spectaculaire ! D’immenses escaliers de glaces jonchaient les murs de ce qui semblait être un gouffre sans fond. La lumière dégagée par la glace des escaliers semblait être dévorée dans les ténèbres profonds. Nevii ne voulait pas y croire ! Non seulement il ne retrouverait pas la surface de sitôt, mais en plus, il allait devoir aller plus profond ! «- Grand dieu… » C’était la seule phrase qui avait pu sortir de sa bouche.

Lorsque l’onde bleue cessa sur le mur, l’obscurité était plus dense, effrayante plongeant le groupe dans une ambiance lugubre. Le sentiment d’un mal sombre avançant dans l’ombre ne pouvait qu’étreindre les esprits de cette communauté pourtant si courageuse.
Un bruit assourdissant et strident retenti tout à coup jusqu’à leurs oreille ! Un vol de chauvesouris, attirées par les ondes de la porte, passèrent à toute allure juste devant le groupe avant de rejoindre l’obscurité. Sur le coup de la peur et de la surprise, le pied de Syra glissa. Image d’horreur que de voir leur compagnon ingénieur perdre l’équilibre et chuter dans les ténèbres du gouffre…

Syra

---

Liste des épisodes précédents